Tieri LANCERAU-MONTHUBERT

Contacts




J'aime travailler la fragilité du cône, le vide, la précarité de son équilibre.

 

Je tourne autour de mes cônes, je les évide, je les scie, les sangle et les bride, pour leur donner des silhouettes de citadelles, de donjons, de tambours sans fonds, de canons sciés, coupés, fendus, crantés.

 

Le cône offre une forme assez contradictoire. Lorsqu'il est posé sur sa base, il est parfaitement stable. Mais, en le plaçant sur sa pointe, il tombe et devient alors totalement négatif.

 

Mon travail repose justement sur cette contradiction.

 

Il ne faut pas forcément rester à l'extérieur de la sculpture, mais aussi aller voir à l'intérieur, aller voir ce qu'il y a derrière la glace...

 

 

Acquisitions et oeuvres monumentales :

 

- 1986 Société ECS, PARIS

- 1987 Ville de FRESNES

- 1987 Banque BRED, PARIS

- 1988 Société RUBSON, RUEIL- MALMAISON

- 1988 Société IBM, PARIS

- 1988 Ville de FRESNES

- 1990 Société IDENTITE INSTRUMENTS, PARIS

- 1991 Société INGRES, PARIS

- 1992 Ville de ENTRAIGUES

- 1993 Ville de VAUVERT

- 1995 Ville de CHÂTELLERAULT

- 1997 Ville de BAGNEUX

 

Edition d'un catalogue d'exposition

(HD Nick éditions)