Margaux SALTEL

Contacts




 

 

Vit et travaille à Nîmes

 

Cette sculpture est née lors d’un sujet donné en cours, sur la question d’un plan/volume/espace. Pour cela, je

me suis inspirée des contre-reliefs de Tatlin. J’ai voulu des plans qui se fondent l’un dans l’autre, j’ai donc

abordé la couleur.

J’ai choisi la couleur sous la forme d’objets autonomes, des pailles. C’est un objet qui rappelle l’enfance,

tout en s’incluant dans une oeuvre d’adulte, plus compliquée. La sculpture représente la peinture tout en s’y éloignant par l’autonomie de la couleur, en jouant sur les champs colorés et la permutation et les combinaisons.

La couleur devient matière.