Isabelle Monod

Contacts




 

 

Née à Genève en 1945.

 

Plus que pour d'autres, le travail d'Isabelle Monod se raconte mal avec des mots car son propre langage est "plastique" en première intention, ses choix et la trace de ses gestes s'appropriant les hasards d'un moment.

La juste appréciation de chacun des "objets" créés ne peut, ainsi, être tentée qu'après filtrage et interprétation au gré des émotions et des intuitions du spectateur en un autre temps.

 

Isabelle Monod, née à Genève en 1945, fille du céramiste suisse Claude Ferrière, a gôuté au verre avec son mari Claude Monod lorsqu'il créa en 1976 son atelier personnel de verre à chaud.

 

En trente années de pratique volontairement expérimentale, une importante oeuvre, cohérente, s'est construite où dominent : équilibre des formes, harmonie entre couleurs et matières ajoutées, transparence (qui n'est jamais "vide" mais chemin de passage), fragilité apparente. L'histoire des choses, des êtres et des lieux témoigne aussi de l'originalité consubstantielle à cette oeuvre d'apparence classique d'où l'inutile a été banni.

 

Didier NICK.

 

 

Collections publiques :

 

Allemagne

 

Kunstammlung, Veste Coburg.

Musée de Frauenau (collection Wolgang Kemer).

 

Belgique

 

Musée du verre de Charleroi.

Musée du verre de Liège.

 

Danemark

 

Moderne international glaskunstmuseum, Ebeltoft.

 

Suisse

 

Fond d'état du canton de Genève.

 

U S A

 

Collection G Saxe, San Francisco.

 

France

 

Fond National d'Art Contemporain.

Musée des arts décoratifs, Paris.

Musée du verre de Sars-Poteries.

Musée d'art moderne et contemporain, Nice.

FRAC Haute Normandie.

Musée national de la céramique, Sèvres