Frédéric JAULMES

Contacts




 vit et travaille à Montpellier

 

Dans un silence brumeux, un silence cosmique, un silence au superlatif, des bulles de glace en suspension promènent leur insolite présence sur la nature. Héroïnes solitaires et éphémères, filles adultérines de Merlin l’Enchanteur et d’une muse astrale, elles lévitent.

Et l’œil, au travers de ces lentilles immaculées, réfringentes et gelées, découvre un monde cul-par-dessus-tête, un monde assis en amont et en aval du vide, un monde aux couleurs oniriques, un monde inscrit aux deux extrémités de l’intouchable.

 

Peu savent écrire des mots de sang frais.…

Frédéric Jaulmes, s’est-il mis à écrire un nouveau vocabulaire de la photographie en nous invitant à aller visiter ses nuages ?

 

Dominique Imbert