Fabrice Rebeyrolle

peintre graveur

Contacts

Vit et travaille à St Christol lez Alès dans le Gard,


Dans la fleur, le secret

 

" Je ne peins pas devant les choses , ni d'après les choses mais près des choses"

 

La fleur, archétype d'un rapport à la beauté est devenue l'emblème d'une jeune force délicate et archaïque. Dans la confrontation obstinée et parfois violente avec lui même, Fabrice Rebeyrolle trouve dans le sujet « fleur » l'occasion d'une refondation romantique : Narcissus poéticus, Iris, Fleurs de silence, Fleurs du mal ou Fleurs obscures, l'artiste explore la palette des sentiments devant la nature et décide du langage en fonction du support...

 

Musique murale, accords chargés d'énergie, volubiles nuances, les couleurs parcourent le spectre des densités. Clarté tonique, luminescence laiteuse, elles montrent leur « peau » traversée de minces sillons, tatouée de cicatrices, d'amalgames à la limite parfois de l'intelligible.

 

"Ajouter ou enlever, c'est la même chose" déclare le peintre.

 

Notes brèves du jaune, foyers de rouge chaud et charnu, touffes denses de bleu, large gamme des ocres, les couleurs se mêlent et s'émeuvent. Frugales ou exubérantes, compactes ou ruisselantes, elles disent la joie, l'ascèse, la mélancolie. Elles retiennent évidentes ou assourdies, les secrets dans leurs plis, ourlent les œuvres d'un bonheur fragile.

 

Catherine PLASSART - mai 2009

in catalogue Fabrice Rebeyrolle-d’étranges fleurs