Christian Siloé

photographe

Contacts

Conches en Ouches 27190

www.christian-siloe.fr

Ses premières images d’inspiration fantastique joueront un rôle déterminant dans sa façon de composer et de mettre en scène ses photographies. Celles-ci ont fait l’objet d’une trentaine d’expositions à partir de 1972.

-          En 1983 : 1 er Prix du jury Ilford et exposition personnelle au Musée d’Evreux.

     -    Galerie du CHATEAU D’EAU à Toulouse Exposition collective en juin 1995.

Il abandonne progressivement ce travail au début des années 90.

- Mai 1997 : début du travail sur l’image numérique.

- 2001 : reprise de son travail sur ses images fantastiques. La nature bouleversée, par les changements climatiques et les mutations possibles du vivant provoquées par la recherche scientifique deviennent alors l’objet de ses recherches poétiques.

 

-          2003 « Aspects du Fantastique et du  Merveilleux dans la photographie » à Brécey

-          2004  « Le merveilleux et le fantastique » Biennale de l’image à Vire.

-          2006 « le 8ème péché : la modernité »  Biennale de l’Image de Nancy

-          2007  « Images fantastiques » 1 ère édition de l'Image Publique à Rennes

-           

Collections publiques : ARIAPD de Montpellier.

Bibliothèque Nationale de France.

FDAC de l’Orne.

 

Photos de Famille, portrait de la France et des français.

C’est la Région de Haute-Normandie, qui permet à Siloé de devenir professionnel en lui passant régulièrement des commandes à partir de 1985. Rencontre la même année avec Jacques Falguières metteur en scène et Directeur du théâtre d’Evreux.  C’est le  début d’une longue collaboration.

En 1985, il commence à réaliser des portraits d’artistes et à partir de 1986 des photos sur la famille. En 1992, il travaille, dans un quartier d’Evreux, avec le soutien d’une troupe de théâtre, le Méga Pobec. Il photographie 400 personnes et rencontre son premier succès personnel. Commence alors son long travail dans les quartiers populaires de France.

-          En juillet 1998, la DRAC Champagne-Ardenne soutient pour la première fois l’un de ses projets. Cette aide unique qui ne sera jamais renouvelée par le Ministère de la Culture, lui permettra d’attirer l’attention d’autres ministères et de pouvoir enfin travailler régulièrement.

-          En 2006, l’UNESCO lui attribue  le Prix spécial du jury pour son œuvre réalisée dans les quartiers de France à l’occasion du Paris du Vivre ensemble. Soutien de la DIV (Délégation Interministérielle à la Ville) et de l’ANRU (Agence Nationale à la Rénovation urbaine)

 

Ce travail sur la Famille et la Ville a été réalisé dans : AMIENS, CANTELEU, CHARTRES, EVREUX, GRAND-COURONNE, GRAVIGNY,FIGEAC, LE HAVRE, LILLEBONNE, LISIEUX, LE MANS, MONTEREAU,ORLEANS, REIMS, SAINT-VALERY EN CAUX, TROYES, ROANNE. A ce jour,  presque onze mille personnes ont été photographiées par Siloé dans les quartiers populaires de France.

 

Collections publiques :

- Maison de la Culture d’Amiens.

 - Bibliothèque Nationale de France.

- Délégation Interministérielle à la Ville. 

- Agence Nationale de la Rénovation Urbaine. 

 

Le Nu et la Naissance de l’Art.

 

C’est en 1987 que Siloé réalise ses premières photos de nu.

 

-          1992 : « La lumière de l’Ombre », est présentée en novembre 92 au Théâtre de l’hôtel de Ville du HAVRE, puis circule dans la Région Haute-Normandie avant d’être présentée à PARIS dans la Maison de Bagnoles-de-l’Orne et des deux Alpes. 

-          1993 : Figeac au Centre Culturel.

-          2003 : Biennale internationale de l’Image à Nancy.

-          2004 « Des deux Mères » à Talant en avril où il décline le prix Henri Vincenot qui lui est attribué en raison d’un différent avec les organisateurs concernant l’application de la loi sur les droits d’auteur.

 

Collections publiques : Bibliothèque Nationale de France.

 

En avril 1991, la visite de grottes préhistoriques dans le LOT avec le graveur Marc- Antoine ORELLANA bouleverse son travail. Il rejète alors définitivement la course à la nouveauté, pour ce consacrer uniquement aux valeurs plastiques et poétiques de l’œuvre.

Siloé abandonne alors la lumière naturelle pour « projeter » sur ses modèles les signes gravés par les préhistoriques dans les grottes ornées. Commence aussi entre les deux artistes une œuvre à quatre mains qui se terminera en 1996.

 

Une douzaine d’expositions de ce travail seront présentées.

 

-          1996 : Œuvres de petit format, dans le Musée Préhistorique de CABRERET dans le LOT

-          1996 :  Œuvres de grand format à l’Hôtel de région de Haute-Normandie en 1996.

 

 

2008 : Exposition de 150 de ses œuvres au centre d’art et d’histoire du Château de Vascoeuil dans l’Eure.

 

Publications récentes :

 

- PHOTOFAN mai/Juin 2006 Portfolio « Nature recomposé- l’œuvre fantastique.»

- Revue URBANISME sept/Octobre 2007 Portfolio « Destructions constructives.»

- CIMAISE Janv/Février 2009 Portfolio « Au Pays des Merveilles.»

- RéponsesPHOTO Hors série consacré aux grands portraitistes français « Les mystères du Portrait » Portfolio Le Portrait comme lien social.

 

 

 

Christian Siloé est représenté : en France par la Galerie Capazza à Nançay (France)

Et aussi : en France, en Allemagne, en Angleterre et en Russie par ARTWAY (Lyon.)


chantiers

gouy 01

gouy 07

c'est ici

autoportrait ou le jugement dernier

la photo du mois