Bettina KRAEMER

Contacts

l'espace " Le garage" à St.Ambroix (Gard)


Née en Allemagne, en 1958

Vit en France depuis 1987

plasticienne

 

Entre 1978 et 1983 je poursuis des études du graphisme ( communication visuelle)

avec une spécialisation dans l'illustration à Aix-la-Chapelle ( Allemagne)

Jusqu'en 1986 je travail comme graphiste indépendante et comme illustratrice

à Aix-la-Chapelle et Berlin.

L'installation en France en 1987 me permets d'approfondir mon travail personnel

avec une concentration sur la peinture et la gravure, des premières expositions suivent.

En 1991 je m'installe dans le sud de la France et à coté de mon travail comme plasticienne, qui se situe dans la peinture, la gravure et la sculpture je mets en route à partir de 1995 divers ateliers de peinture et sculpture pour enfants et adultes dans le cadre scolaire, associatif ou dans les structures privées.

En 2006 j'ouvre l'espace " Le garage" à St.Ambroix (Gard) qui est mon atelier personnel et qui m'offre en même temps approfondir les possibilités concernant des cours et des stages.

Depuis 2008 mon travail personnel

se concentre sur le mélange monotype, sculpture et installation

 

Presque toujours en filigrane le corps fait ici irruption dans la peinture. Le corps dans un rapport intime sensible et sensuel à cette terre, à l’univers, au réel. Ainsi, il advient qu’aux paysages abstraits, le corps apparaisse en traces pour ainsi dire infraliminaires, présence d’autant plus touchante qu’elle est discrète…  H-M.M

 

 

"La femme et ses rêves,

le couple dans son mouvement,

le corps divaguant dans l’espace

sont les fils rouges dans mon travail.

Le mouvement m’attire,

les attitudes corporelles m’inspirent

et les lumières comme les transparences me traversent

comme une musique, et tout ce mélange déclenche le besoin de mettre des sons de couleur et de forme* dans la matière.

 

En dessinant, grattant, mélangeant la tempéra aux plâtre,

la cire aux poudres, les cendres à huile, l’image apparaît.

Et par moment, la main gauche me demande de me laisser aller dans le monde ou des êtres humains ont quatre pattes,

ou dans le monde dans lequel des animaux humains montrent leurs visages ;

et je vole et je nage et je trace dans la matière,

avec un bout de bois, un clou ou un doigt,

j’ajoute, du fer du tissu ou de l’inconnu et le monde bizarre apparaît ; en regardant, en attendant, de passer dans les couleurs ou d’autres matières, je me perds dans le temps jusqu’au moment ou l’objet me fait signe de m’arrêter."

 

* de l' allemand: Klangfarbe ( Klang= son et Farbe= couleur)

 

BETTINA K.