André-Pierre Arnal

Contacts

travaille à Paris

andrepierrearnal.com/

Depuis les années soixante, André-Pierre Arnal explore et pratique un grand nombre de techniques, monotypes, empreintes, fripages, pliages, froissages. Parmi les plus récentes, celle de la déchirure oblique, où il prolonge sa recherche sur les arrachements.

 

Depuis plusieurs années la production de l'artiste s'est orientée vers un cloisonnement de la toile peinte, en même temps qu'il utilise, récupérées et accumulées depuis de nombreuses années, les cartes routières entoilées et pliables.

 

L'écriture également est présente dans sa peinture.

 

Actuellement l’écriture, le livre et tout particulièrement le livre unique sous diverses formes, prend de l’importance dans son œuvre.

 

Pendant l’exposition il présentera le livre réalisé avec Julien Bouissou, lors d’une lecture de ses textes.

 

Les œuvres d’Arnal font partie de nombreuses collections d’art contemporain, notamment celle du Centre Pompidou, à Paris.

 

André-Pierre Arnal est représenté par la Galerie Brimaud, Paris

 

Bibliographie

 

2006 Musée de Lodève « visions obliques », Ed. Actes Sud

 

1999 Montpellier « Continent intime » Château d’Eau » Ed.Actes Sud

 

1997 Nîmes , « Les formes de la Couleur » Carré d’Art, Ed. Actes Sud

 

1997 Tarascon »Le champs traversé »,Château de Tarascon, Ed.Actes Sud

 

1990 Montpellier , Galerie Wimmer, « Progrès du jeu assez lent »

 

Texte : Michel Butor, Jean-Paul Curnier, Bernard Teulon-Nouailles

 

1989 Montpellier, Maison de Heidelberg « Arrachements »